dimanche 20 février 2011

Stage de Navigation ce week end!!!

Boussole, Compas et rapporteur ne font plus figure d’instruments mystérieux, et relever ou définir un cap, trianguler n’ont plus de secrets pour nous !!!
Nous sommes parties pour Avignon ce week end afin de découvrir les mystères de la navigation. Et oui, n’oublions pas que le Rallye Aïcha des gazelles est avant tout une course d’orientation!!!
En bonnes élèves nous sommes donc arrivées à la salle Fernand Martin de Villeneuve les Avignon samedi à 7h30, munies d’un compas, d’une boussole, d’un rapporteur topo, de critérums, d’une gomme, d’une calculatrice, et surtout pleines d’appréhension.
Nous avons appris samedi matin à relever des coordonnées géographiques sur une carte, définir un cap, puis utiliser ces informations pour s’orienter sur le terrain et nous permettre ainsi, dès le 23 mars prochain, de trouver les balises qui deviendront durant 8 jours notre quête. Le samedi après midi nous avons mis en application ce premiers cours sur le terrain et en toute modestie, avec succès !!!
Mais attention à la déclinaison magnétique, l’erreur de la visée inverse, le compas de la voiture qui indique un chiffre complètement aléatoire (pas étonnant avec la masse métallique qui l’environne…) !!!
Le dimanche a été consacré à l’apprentissage de lecture d’une carte et comment en tirer un maximum de données afin de déterminer le meilleur itinéraire possible pour atteindre les balises (en gardant en tête que nous devons faire le moins de km possibles)
Un exemple de relevé de cap :
Nous devons atteindre la balise 2 située au cap 122° à 22km. La navigatrice opère un relevé du cap au compas (en pensant à s’éloigner de la voiture pour ne pas perturber l’instrument), prend un repère visuel. La pilote aligne la voiture en direction du cap (le cap magnétique, différent d’environ 2° du cap vrai au Maroc) et la navigatrice lui indique le repère visuel à suivre et relève le cap indiqué par le compas de la voiture. L’objectif va donc être de tenir ce cap durant 22km, la difficulté résidant dans le fait de garder la direction en tenant compte des obstacles, qui se révèleront parfois infranchissables…il faudra alors effectuer un report de cap...
En conclusion, si rigueur, méthodologie et logique sont les facteurs de réussite d’une navigation précise, l’essentiel sera le travail d’équipe pour le recoupement des données et une décision concertée pour le choix de l’itinéraire, et donc de la stratégie de course !!!
Et là-dessus, pas de soucis !!! les Gazelles de l’IT fonctionnent à 2 !

1 commentaire:

  1. heu !...... repetele moi svp j'ai pas bien compris Merci

    RépondreSupprimer